mont-durand-route-de-la-clusaz

L’Histoire de la famille, des origines au XXIème siècle

Il existe à ma connaissance 4 à 5 grandes souches familiales portant un patronyme similaire :

  • La famille PERGOD originaire des Aravis en France, qui fait l’objet des études publiées sur ce site internet.
  • La famille PERGOUD, établie à Lyon, dès 1660.
  • La famille PERGOD, établie aux environs de Nantua vers 1700, non apparentée et non étudiée.
  • La famille de Louis PERGOT, auteur de la guerre des boutons, établie dans le Doubs, non apparentée et non étudiée.
  • La famille PERREGAUX, et orthographes approchantes, dans la région de Neuchâtel, non apparentée et non étudiée.

Il s’agit de Pierre PERGOUD, cité en 1361 au Grand Bornand, au lieu dit le Bois-Berchier (aujourd’hui le Bois Bercher). Cité sur un compte de châtellenie, tout ce que l’on peut dire de lui c’est qu’il payait ses impôts, il était d’une classe paysanne. Plusieurs Pierre Pergoud à la fin du XIVème siècle et au début du XVème siècle sont en relation pour des terres avec l’Abbaye d’Entremont.

Bois Bercher au Grand-Bornand

La famille moderne retrouve son plus lointain ancêtre connu, Estienne Pergod, né vers 1460, dont les petits-enfants sont établis au hameau du Mont Durand à cheval sur la paroisse de Saint Jean des Sitz et de la Cluse Lieu Dieu (aujourd’hui Saint Jean de Sixt et La Clusaz en Haute Savoie).

mont-durand-route-de-la-clusaz

La famille s’établira par la suite :

  • A Saint Jean de Sixt où elle est toujours présente, y compris dans le hameau du Mont-Durand
  • A La Clusaz au XVIème siècle, branche éteinte dans la première moitiée du XXème siècle
  • A Cons-Sainte Colombe puis Faverges dès 1610 et originaire de La Clusaz
  • Dans la Marne puis à Paris, originaire de Faverges vers 1770
  • A Albertville, au XVIIIème siècle sous le patronyme PARGOUD. De cette branche est originiaire Hippolyte Pargoud qui fit fortune en Louisiane au XIX ème siècle, dont l’on retrouve retrouve encore aujourd’hui des descendants aux États-Unis-d’Amérique.
  • A Menthonnex-en-bornes et La Muraz, originaire de Saint Jean de Sixt vers 1700
  • A Manigod puis aux Clefs, originaire de Saint Jean de Sixt vers 1700

    On trouve également à Paris de nombreux PERGOD, issus de l’émigration, ils se rattachent à différentes souches familiales, des Aravis ou non.

  • François PERGOD originaire des Clefs, Doreur au début du XXème siècle
  • Ernest PERGOD, architecte, Palmyre PERGOD (née MAGAUD), de la branche de Faverges, qui a légué, étant sans descendants, une partie de sa « fortune » à la commune de Saint Germain les Arpajons dans l’Essone (91)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>